Langage, Vérité et eXactitude

Accueil > A propos > 12e séminaire mardi 6 octobre 2015

12e séminaire mardi 6 octobre 2015

vendredi 4 septembre 2015

Séminaire LaVeX - Langage Vérité Exactitude
PEPS CNRS Idex Université Bordeaux
http://lavex.u-bordeaux.fr/

mardi 6 octobre 2015 à 18h30, I2M bâtiment A4, université de Bordeaux

"Rhétorique pour une conceptualisation joyeuse : la fracturation écologique selon Arnaud Montebourg", par Stéphanie Bonnefille, maître de conférences en linguistique cognitive, université Bordeaux Montaigne

Intervention

lavex 06:10:15 Stephanie Bonnefille from LaVeX on Vimeo.

Discussion

lavex 06:10:15 Stephanie Bonnefille discussion from LaVeX on Vimeo.

En avril 2015, à 8 mois de la C.O.P. 21 qui se déroulera à Paris et que certains n’hésitent pas à envisager comme "la conférence climat de la dernière chance", Le Figaro a publié un rapport jusque-là classé top secret qui fait la promotion de la possibilité d’une fracturation propre en France. Ce rapport d’une soixantaine de pages établi par un groupe d’experts à la demande de Monsieur Montebourg, alors Ministre, s’adressait au Parlement en 2014. Rappelons que la loi Jacob signée en 2011 interdit formellement la fracturation hydraulique sur/sous le sol français.

Nous parlerons depuis le cadre théorique de la rhétorique cognitive : alliance de concepts de linguistique cognitive telle que définie par les collègues linguistes de Berkeley ET d’outils issus de la rhétorique dite classique. L’analyse rhétorique portera sur l’introduction de ce rapport, rédigée par la main-même de Mr Montebourg. Elle mettra en exergue des mécanismes de "greenwashing" déjà constaté dans d’autres écrits et discours relatifs à la promotion d’énergies fossiles aux Etats-Unis. Par le biais de ce cas d’étude, c’est donc plus particulièrement la notion de greenwashing, envisagée au travers du prisme Langage-Vérité-Exactitude, qui retiendra notre attention pour ouvrir sur un débat autour du lexique "écolo".

PDF - 3 Mo

Messages